Nouvel article de la série « anecdotes de marques » après celui sur l’histoire des trois bandes d’Adidas.

En 1958, Enric Bernat, dernier d’une famille de confiseurs, trouvait les bonbons pas pratiques à consommer. Les enfants s’en mettaient plein les doigts au grand dam des parents. Il a eu l’idée d’ajouter une sucette au bout d’un bâton. La Chupa Chups est née.

Bernât s’est vite rendu compte de l’importance du marketing quand il a vu que ses sucettes ne rencontraient pas le succès espéré. Il a demandé conseil – et un logo – à son ami, Salvador Dali. À la fin d’un repas en 1969, il se met à griffonner un texte qui tient dans une marguerite, «pour que le logo soit bien visible sur l’emballage sphérique de la sucette», le tout dans des couleurs vives et représentatives de la Catalogne, jaune et rouge. Ce logo dessiné sur une nappe ne sera plus modifié jusqu’à ce jour.

Certains croquis du logo Chupa Chups se trouvent d’ailleurs au Musée Dali à Barcelone.

Pour la petite histoire, les sucettes Chupa Chups ne se sont pas toujours nommées comme tel. Elles s’appelaient Gol, en référence à la sucette en forme de ballon de foot qui entrait dans la bouche – ou le goal.

Rendez-vous lundi prochain pour savoir qui étaient les 3 Suisses.