Au moment où j’écris ces lignes nous sommes le 30 novembre. Les achats de Noël se font, les plans pour le réveillon se préparent… Mais les entreprises un minimum prévoyantes ont déjà fini de préparer l’année 2018. Le développement se fait dans la prévision dit-on, et le marketing n’est pas en reste. Dans un domaine où tout tend à améliorer l’expérience client, les outils se diversifient et s’enrichissent.

Certains gros centres d’étude se sont déjà posé la question suivante: quelles seront les tendances marketing à venir pour l’année 2018? Tentons d’extraire, recouper et analyser ce qui se dit dans les sites spécialisés depuis quelques mois.

INFLUENCER MARKETING: LE BOOM OU LE CRASH?

Le placement de produit tend à se démocratiser et les gens (influenceurs comme public) jouent de plus en plus le jeu. D’ailleurs, 70% des adolescents estiment que les influenceurs sont plus importants que les stars. Les marques les intègrent également plus facilement dans leur stratégie marketing.

Mais attention, sur Instagram notamment (avec Snapchat, la plateforme la plus propice au placement de produit) subit les foudres de plusieurs associations de consommateurs, aux USA notamment, sur ce qu’ils appellent de « la publicité cachée ». L’application étudie le fait de rendre les placements de produit plus visibles.

Cette nouvelle couplée au – peut-être – raz le bol du public envers le placement de produit risque de faire baisser fortement l’efficacité de l’influencer marketing en deuxième partie d’année.

RÉALITÉ AUGMENTÉE ET RÉALITÉ VIRTUELLE: UN NOUVEAU MONDE

Plusieurs grosses compagnies, dont les GAFA, misent fortement sur le développement des VR et des AR. Et le pari est pour le moment gagnant: le chiffre d’affaires mondial des ventes d’outils et logiciels VR est estimé à 4,5 milliards $ en 2018 (contre 130 millions $ en 2015).

Apple principalement intègre des possibilités d’utilisation dans ses derniers iPhone. On a d’ailleurs vu l’engouement du public pour cette nouvelle technologie. Tout le monde se rappelle de Pokemon GO (et du record de téléchargements qui accompagne cette application) et Snapchat reste le réseau social le plus utilisé chez les jeunes.

La VR aussi est source d’importants investissements. À l’heure où Sony, HP et Samsung notamment ont mis en vente leur propre casque VR, il faut s’attendre à une grosse activité des marketeurs autour de cette technologie. Rappelons-le, l’expérience utilisateur est le graal depuis quelques temps dans le domaine et le sera encore quelque temps, et le VR et AR est largement propice à ce but.

CONTENT MARKETING: UNE LIGNE FORTE ET AUTHENTIQUE

60% des marketeurs B2B ont trouvé que leur marketing de contenu a mieux fonctionné en 2017 qu’en 2016. Pourquoi? Parce que le principe d’authenticité et d’une ligne éditoriale claire a enfin été assimilé par la plupart des compagnies (je vous invite à lire « On a tous a y gagner »).

Il se trouve qu’en 2016, 25% seulement des consommateurs ont confiance aux marques, la principale raison est le décalage entre ce que les marques disent et ce qu’elles font. La tendance est doucement en train de changer, année après année, et 2018 ne dérogera pas à la règle.

VIDÉOS: LE TRÈS-COURT MÉTRAGE

Savez-vous qu’en 2016, 22 milliards de vidéos étaient vues par jour? Qu’après avoir vu une vidéo, 64% des consommateurs seraient plus enclins à acheter un produit en ligne? Que 60 secondes de vidéo sont plus performante que 1,8 millions de mots? L’ère est à la consommation massive de vidéos et les chiffres le prouvent.

Qui dit consommation massive dit moins de temps à disposition pour chaque vidéo. Nous consommons de plus en plus de vidéos courtes, de stories Snapchat, WhatsApp, Instagram ou Facebook, ou même de GIF. Et la vidéo très courte est encore un terrain inexploité, que les plateformes tendent à optimiser pour du marketing (les stories Instagram peuvent maintenant être accompagnées d’un lien commercial par exemple). Est-ce que 2018 sera l’année de la vidéo courte?