Si vous nous suivez sur Twitter ou Instagram, vous saurez que nous sommes sensibles aux campagnes marketing originales à travers le monde, et Burger King est notre petit chouchou. La dernière en date – la marque a sponsorisé les tweets de clients qui se plaignaient des concurrents – ayant bien fait rire, nous avons pensé faire un petit récapitulatif des meilleurs actions marketing de l’enseigne de fast food.

LES ACTIONS CONTRE MCDONALD’S POUR HALLOWEEN

Le classique. Mcdonald’s et Burger King se font la guéguerre depuis longtemps à coups de piques marketing principalement, et même si McDonald’s joue le jeu avec brio, c’est généralement des actions de son rival dont on se rappelle.

Lors des deux derniers Halloween, Burger King a frappé de grands coups:

Il a piqué l’année passée l’idée de Pepsi, à savoir déguiser sa marque en son concurrent. Mais là où Pepsi a fait une affiche, le fast-food a totalement modifié un de ses restaurants en y mettant un voile de fantôme « McDonald’s », créé un packaging spécial et publié le résultat sur les réseaux sociaux.

Cette année l’action était plus discrète mais tout aussi recherchée. Via un spot TV, Burger King a invité ses clients à se déguiser en clown, contre un Whopper gratuit. Les deux actions sont différentes mais le but reste le même, à savoir faire passer un concurrent pour un monstre (et par conséquent l’associer à une image négative, de manière humoristique).

LES BILLBOARDS TWITTER LORS D’AMÉNAGEMENT DE SUCCURSALES

Burger King n’était plus en France entre 1997 et 2013. Lors de son retour et à l’ouverture de ses restaurants, il l’accompagnait d’une devanture… spéciale lors des travaux.

Il faut savoir que sur Twitter les Français se sont manifestés avec humour pour le retour de la marque, et Burger King a eu la bonne idée de sélectionner les tweets les plus drôles et de les accompagner d’un commentaire tout aussi drôle, en voici une sélection (tiré de creapills.com).

Chupacabra Burger King

Chupacabra Burger King

Chupacabra Burger King

Chupacabra Burger King

Chupacabra Burger King

Chupacabra Burger King

LE REFUS DE VENDRE DES WHOPPERS POUR UN ÉVÉNEMENT SPÉCIAL

En Argentine cette fois, le fast-food montre que les attaques contre McDonald’s stoppent quand une belle cause est en jeu.

Pendant une journée entière, les employés de Burger King ont reçu pour consigne de ne vendre aucun Whopper, pourtant le produit phare de l’enseigne. Ils allaient même jusqu’à proposer d’acheter un Big Mac chez le concurrent le plus proche. Les scènes et réactions des clients ont même été filmées et partagées sur les réseaux sociaux.

Pourquoi? Quelle est cette journée? Il se trouve que ce jour-là c’était le « McHappy » chez McDonald’s. tous les bénéfices de la vente de Big Mac allaient à une association pour les enfants atteints d’un cancer. Non seulement l’intention est noble mais les retombées médiatiques sont allées chez Burger King. Un grand coup pour peu de logistique.

L’ÉCHANGE DE CADEAUX DE NOËL NON-DÉSIRÉS

Burger King aime frapper des coups sur McDonald’s lors des événements, on a vu lors des derniers Halloween, là c’est à Noël que la marque a créé une action spéciale.

Tout le monde reçoit des cadeaux qui ne plaisent pas. L’enseigne de fast-food a proposé en Angleterre, aux USA et au Brésil le « Whopper Exchange », qui consistait à échanger vos cadeaux non-désirés contre un Whopper. Encore une action simple qui a fait parler d’elle.

BONUS: A RÉPONSE À L’ATTAQUE DU PANNEAU DE MCDONALD’S

Retour en France. On a tous vu l’attaque de McDonald’s qui, grâce à un simple panneau, a démontré à quel point la marque était partout, contrairement à Burger King.

L’idée était bonne, mais la réponse de Burger King également. Via une simple vidéo, elle a retourné le panneau de ses concurrents contre eux.

Ces actions sont toutes orientées pour améliorer l’image de marque de l’enseigne. Aucune n’est destinée à faire une promotion, ou à attirer plus de clients, ce qui donne une image « cool » et désintéressée à la marque. Nous y voyons également une atmosphère bon enfant via ses coups marketing contre McDonald’s.